top of page
Bicom-optima-mobile.jpeg
Biorésonance: Bienvenue

Biorésonance - Définition

Biorésonance, du grec bios la vie, et du latin resonare résonner, est une méthode d’analyse basée sur les découvertes de la physique quantique qui montrent que chaque particule de matière a à la fois un caractère ondulatoire et particulaire. C’est-à-dire que chaque substance (cellule, partie du corps, virus, bactérie, pollen, …) émet un rayon électromagnétique spécifique et individuel.

Méthode d’analyse énergétique corporelle, la biorésonance analyse les rayonnements produits à l’aide d’une machine afin de vérifier la qualité vibratoire de l’organe ou du système pour ensuite corriger les déséquilibres, soit dans un but préventif, soit pour aider la guérison de différentes pathologies.

Sachant qu’il est possible d’agir sur une onde avec une autre onde, les appareils de biorésonance ré-informent les cellules en envoyant les ondes aux fréquences nécessaires pour le rééquilibrage.

Biorésonance: Texte

Test de causalité et thérapies

La biorésonance permet le rééquilibrage de l’organisme en travaillant sur les causes et l’origine du problème au lieu de se focaliser uniquement sur les symptômes. C'est une méthode d’analyse basée sur les découvertes de la physique quantique.


La première séance consiste en un bilan complet résultant de nos discussions et de tests à l'aide de la machine de biorésonance. Alors, le traitement le plus adapté sera proposé afin de corriger les déséquilibres, soit dans un but préventif, soit pour soutenir la guérison de différents troubles aigües ou chroniques.

IMG_5037.png
Biorésonance: À propos
Biorésonance_tout-devient-trop_1.jpg

Quand tout devient trop

Imaginez le corps comme un tonneau vide à la naissance.

Puis, au fil du temps, le contact avec certaines substances va provoquer un stress organique, ce qui rempli gentiment le tonneau.

Lorsque les mécanismes de régulation de notre corps fonctionnent correctement, ils peuvent empêcher le tonneau de déborder en traitant et en éliminant les facteurs de stress.

Cependant, chez certaines personnes, le système de régulation ne peut pas faire face et le tonneau déborde, entraînant des troubles variés tels que

  • des maladies chroniques,

  • de l'anxiété,

  • des allergies et/ou intolérances

  • des troubles du sommeil, 

  • une baisse de l'immunité

  • etc. 

Biorésonance: À propos

Deux approches thérapeutiques

En phase aigüe, c'est à dire en pleine crise d'allergie ou en présence de troubles divers, le travail consiste à réduire les effets négatifs et améliorer la qualité de vie.

Depuis la machine, les ondes saines sont stimulées et renvoyées au corps pour renforcer les fonctions physiologiques, tandis que les ondes malsaines (allergènes, virus, toxines, autres...) sont «inversées» pour réduire leur effet négatif sur le corps.


En dehors de la phase aigüe et pour les troubles chroniques ou comportementaux, le travail de fond peut se faire afin de rééquilibrer le terrain. Suite au bilan effectué lors de la première rencontre, un traitement de plusieurs séances est proposé selon les besoins. Les séances durent environ 1h, durant lesquelles un travail de rééquilibrage des organes du système de régulation est effectué afin de réduire les sources de stress organique.


Les expériences montrent qu'un traitement aussi complet améliore considérablement l'état de santé général du patient et réduit la tendance aux réactions allergiques de manière significative.

Biorésonance: Texte

Les applications

Le but de la biorésonance est de réduire les éléments responsables de la maladie et de réactiver la bonne circulation énergétique dans le corps (force vitale).

La biorésonance s’accorde à merveille avec d’autres thérapies alternatives mais également en parallèle d’un traitement médical.


Exemple de champ d'application de la biorésonance :

Allergie, intolérance

Asthme

Maladies de la peau

Maladies auto-immunes

Déficit immunitaire

Mycoses

Maladies d'organes

État douloureux de toutes sortes

Forme de maladies rhumatismales

Souches toxiques, virales et bactérienne

Problèmes structurel (colonne vertébrale, articulation, etc.)

Dents (douleurs, inflammations, interventions, ...) 

Biorésonance: Texte

Comment ça marche?

Communication entre les cellules 

Pour que l’organisme ait une régulation et un fonctionnement optimal, les cellules doivent échanger de l’information. Dans un corps sain, ces échanges se font sans entrave, permettant à chaque cellule ou partie du corps de s'acquitter de sa tâche. Si des substances perturbatrices (virus, bactérie, allergène, poison, …) ou rayons nocifs agissent sur le corps, ils peuvent entraver la communication des cellules.

Une communication cellulaire entravée peut se manifester par des changements organiques qui peuvent se manifester plus ou moins rapidement.

Troubles de l'humeur, idées peu claires, performances médiocres, fatigue chronique sont souvent les premières manifestations d'une communication cellulaire entravée. Avec le temps, les premiers symptômes de la maladie peuvent se manifester.


Emonctoires et liquide extracellulaire 

Les émonctoires, sont les portes de sorties des déchets de notre organisme, ils sont capables d'évacuer les substances indésirables de notre corps pour maintenir son équilibre et éviter l'encrassement qui le conduira vers des troubles de la santé. Au nombre de 5, les émonctoires sont : les poumons, le foie, les intestins, la peau et les reins.

Le sang, le liquide interstitiel et la lymphe constituent le milieu de vie de nos cellules, ils composent le liquide extracellulaire.

Le liquide extracellulaire n'est pas simplement le milieu nutritif des cellules. En effet, il sert également de décharges pour les déchets (toxines, substances polluantes) quand les émonctoires sont surchargés. De plus, comme l'eau est un véhicule d'information optimal, elle stock aussi des données peu accessibles aux tests de laboratoire.

Sur le plan biophysique, ces données peuvent être testées rapidement et sans douleur grâce au dispositif de biorésonance. Il est alors possible de déterminer quels stress causent chez le patient des problèmes de santé (bactéries, virus, électrosmog, matériaux dentaires, allergènes, etc.).

Biorésonance: Texte

Un peu d'histoire

Dans les années 1950, plusieurs chercheurs ont étudié indépendamment les uns des autres la question des processus énergétiques dans le corps. C’est sur ces bases qu’en 1977, le médecin allemand Franz Morell (décédé en 1990) et l’ingénieur en électronique Erich Rasche mettent au point ce qui deviendra plus tard la thérapie de Biorésonance.

Morell travaille tout d’abord sur l’électro-acupuncture d’après Voll. Il développe alors l’hypothèse selon laquelle le corps humain émettrait des ondes électromagnétiques endogènes et que celles-ci pourraient être modifiées par une influence extérieure. Il conçoit, en collaboration avec Erich Rasche, un appareil qui doit permettre de capter ces ondes corporelles puis de les renvoyer dans l’organisme. Ce dispositif et la pratique thérapeutique qui en découle sont d’abord connus sous le terme de traitement Mora, une contraction des noms Morell et Rasche. Avec l’évolution de l’appareil, la méthode est bientôt rebaptisée thérapie de Biorésonance.

Depuis la création de la biorésonance et de la première machine : la Mora, il y a eu des améliorations constantes et des nouvelles méthodes. J’ai décidé de travailler avec la Bicom-Optima qui est selon moi, la machine qui représente le mieux la méthodologie que je souhaite appliquer en cabinet.

Source rme.ch

Biorésonance: Texte
bottom of page